Ces séparations qui nous font grandir

Mon dernier livre, Ces séparations qui nous font grandir, est paru le 12 mars dernier aux éditions Eyrolles.
4 jours après, nous étions confinés. Pour deux mois.
Nous étions séparés. De notre famille, de nos amis et/ou de nos amours, de nos proches, de notre travail, d’un sentiment de liberté ou d’autonomie. Séparés aussi de certaines obligations, ou contraintes.
Séparés également de nos croyances, de nos certitudes, de nos désirs que nous devions remettre à plus tard, de nos envies.

Avec le déconfinement, nous avons encore dû nous séparer. D’un état qui s’était installé pendant ce confinement. Qu’il nous convienne ou qu’il nous contraigne, nous devions à nouveau rompre ou le mettre à distance, tenter d’en conserver le meilleur, réfléchir à ce que nous pouvions et voulions en faire ; à ce que désormais nous voulions ou pouvions vivre. Au-delà des contraintes quotidiennes, au-delà des conséquences économiques, sanitaires, matérielles, nous avons eu l’occasion de réfléchir, d’essayer d’imaginer un avenir « autrement ».

Nous avons été confrontés malgré nous, dans un laps de temps très court, à de nombreuses séparations. Nous avons dû « faire avec », parfois douloureusement. Et parfois en nous en réjouissant.

Les séparations sont souvent envisagées avec un sentiment de peine ou de colère. Avec douleur, ou impatience. Nous craignons ce que nous allons perdre, nous espérons ce que nous souhaitons retrouver : l’indépendance, la liberté, le calme, le contrôle, la joie.

A toutes ces séparations, douloureuses ou désirées, nous devons donner un sens.
A toutes ces séparations, qu’elles soient amoureuses, familiales, amicales, professionnelles, nous devons parfois nous résoudre, nous soumettre ou les décider.

Ce vers quoi nous nous dirigeons est nous-mêmes, que nous en soyons conscients, ou non. Pas à pas.

Ce sont ces sujets que j’aborde dans le livre et dans ces émissions de radio auxquelles j’ai pris plaisir à participer :

La rupture amicale et le chagrin d’amitié, dans l’émission de Dorothée Barba « L’été comme jamais », sur France inter : https://www.franceinter.fr/emissions/l-ete-comme-jamais/l-ete-comme-jamais-23-juillet-2020?fbclid=IwAR17dthP1rxoqu1j5y5kffIVDlQCBAGMg0tGQPhj-hwJSugQF2rzIKtCHBk

La séparation, et la méditation pour transcender la séparation, avec Brigitte Lahaie, sur Sud Radio (à la 74e minute de l’émission) : https://fr-fr.radioline.co/podcast-brigitte-lahaie-sud-radio

Se séparer et grandir , sur RTS , dans l’émission Egosysteme, animée par Florence Farion : https://www.rts.ch/play/radio/egosysteme/audio/se-separer-et-grandir?id=11431962

Pourquoi les ruptures font-elles si peur ? Au micro de Mélanie Gomez, sur Europe 1 : https://www.europe1.fr/societe/amicales-amoureuses-symboliques-pourquoi-les-ruptures-font-elles-peur-3972191

Et pour lire le livre : Ces séparations qui nous font grandir, Eyrolles.

Je vous souhaite à toutes et tous un excellent mois d’août et de très bonnes vacances à ceux qui y sont déjà ou qui le seront bientôt.