LETTRE OUVERTE AUX PARENTS DE CE MONDE OU D’UN AUTRE

Le 15 janvier 2018 paraît aux éditions Le Réalgar ma Lettre ouverte aux parents de ce monde ou d’un autre.
Un texte court adressé à chacun, parent, futur parent, adulte, mais aussi adolescent, et même enfant.

Extrait :
 » Papa, maman, j’ai l’honneur de vous écrire qu’il y a quelque chose qui ne fonctionne pas dans votre système. Et qui, une fois de plus, est en train de se reproduire, à mon corps défendant. J’apprécierai que vous me lisiez. Mais non, vous êtes sérieusement occupés ailleurs.

Et (…) voilà que, merveille de la technologie, d’un pouce efficace, papa, tu te saisis d’une étrange boîte noire, tends le bras dans un geste vengeur et appuies sur une touche magique. L’écran face auquel je suis involontairement posé s’éclaire. Une dame aux cheveux blonds pas vraiment naturels surgit de façon ecto-plasma-tique (vous noterez la difficulté du jeu de mots pour mon jeune âge). Il est 20H, le monde s’éveille.

Votre monde. Mon monde. Celui dans lequel je vais un jour devoir être un homme. Ou une femme. À ce stade, j’ai une certaine idée de ce que je serai, plus tard, lorsqu’enfin je serai différencié. Mais il semble que je doive le garder pour moi, pour le moment. Aussi, petite chose non encore genrée, je découvre avec quoi je vais devoir grandir.

Si j’y arrive. »

Anne-Laure-Buffet-page001-550x1100

Pourquoi cette lettre ouverte ?
Parce qu’il est force de constater que notre monde est en complète mutation. Culturelle, technologique, sociétale. Parce que nos repères sont en constants mouvements, en pleine transformation ; et que nous ne sommes prêts ni à les vivre pleinement, ni à le transmettre.
Parce que ce que nous avons connu, nos enfants ne le connaîtront pas, ou autrement. Parce que le monde dans lequel les plus jeunes sont amenés à vivre est le monde que nous avons créé, et dans lequel nous sommes aujourd’hui souvent dépassés ou perdus.

Parce que, loi de la nature ou non, nous voulons des enfants, mais pour beaucoup, nous ne savons réellement ni ce qu’est un enfant, ni ce qu’est un parent. Nous en avons une image à plusieurs facettes, évoluant entre réel et imaginaire, entre désir et frustrations, entre devoirs et responsabilités.
Parce que ce qui a été peut et doit être différent.
Parce qu’un enfant n’est ni un jouet ni une compensation ; parce qu’un parent n’est ni un dieu ni un idéal. Parce qu’il ne devrait exister aucun panthéon familial interdisant l’autonomie des enfants.

Parce qu’en consultation, ces distorsions, ces clivages et ces incompréhensions s’expriment chaque jour.

Parce qu’individuellement autant qu’ensemble, nous avons tous à être et à agir pour mieux prendre conscience de ce que nous transmettons et léguons ; pour que cet héritage soit une chance et non un fardeau.

Lettre ouverte aux parents de ce monde ou d’un autre.
Anne-Laure Buffet
Le Réalgar-Éditions

6 commentaires

  1. Merci pour vos magnifiques écriits…on se sent tellement moins seuls en vous lisant….un apaisement à chacune de vos lectures…..Anne

  2. Tout ce j’ai vécu !! Et oui …çà reste toute sa vie …les mots blessent plus que les coups !! des humiliations …répétées …oui , j’achèterai le livre ….Merci à vous Madame Buffet …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s