LE LÉVIATHAN DE VOLONNE : VIOLENCES, DÉRIVES, DRAME FAMILIAL ET SAP

20130503_1_3_2_1_0_obj3685473_1

Cette affaire est celle d’une famille à la dérive, brisée en deux à la barre d’un tribunal. Hier, c’est « un flot de fange » qui a été déversé, comme le souligna l’avocat de la mère, Me Pierre Caviglioli. On attendait un jaillissement, on n’a eu que quelques bribes. Mais quelles bribes ! Suffisament pour être effaré par l’enfer vécu par Gaelle, notamment.

 « Qu’avez-vous fait de votre humanité ?, s’interroge Me Caviglioli. Nul ne le sait. Pas même, sans doute, son avocat, Me Laurent Villegas, qui a eu les pires difficultés à gommer l’image du « Léviathan » dépeint par les parties civiles. Un bien triste sire qui ne réussit même pas à cacher son vrai visage le temps d’un procès. Car si pendant 20 ans c’est Yvan Pelletier qui a dicté sa loi à sa famille, hier c’est son avocat qui doit user de « chut » et de gros yeux lorsqu’il le sent prêt à franchir les limites.

Voir l’article complet dans La Provence

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s