2 comments

  1. après 15 ans de relation et 3 ans et demi de « séparation »… je suis malade. Glandes surrénales épuisée, corps déréglé, maladie auto-immune. J’ai l’impression qu’il me tue à petit feu.

  2. C’est le sentiment partagé par beaucoup de victimes. Après l’épuisement moral, le physique craque. C’est le corps qui lance un appel au secours… mais souvent les victimes sont déjà tellement épuisées qu’elle ne ressentent pas les appels au secours, justement, lancés par leur corps. Certaines ont alors, comme vous, des maladies qui se développent.
    Ulcères, cancer, perte de cheveux, fybromalgie, endométriose….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s