NE JAMAIS BAISSER LES BRAS !

Un témoignage qui incite à ne pas baisser les bras, malgré les erreurs et aveuglements de la justice.

Il ne faut pas baisser les bras ! Je me bats contre la justice et les travailleurs sociaux d un point rencontre. Une jaf du tgi de nice n a rien trouvée de mieux que d obliger mes enfants ( 17 ans, 15 ans, 14 ans, 10 ans et 7 ans et demi) a voir leur pere contre leur gré un samedi par mois dans un point rencontre a Niort. Le rapport de l expertise medico psychiatrique sur l ensemble de la famille stipule pourtant dans ses conclusions, que les enfants sont exceptionnellement matures et libres de penser et de s exprimer et qu il ne faut surtout pas obliger les enfants a avoir un contact avec leur pere. Que je ne manipule pas les enfants et que je n ai besoin d aucun suivi psychologique. Que le papa doit etre suivi par un psychiatre, qu il doit prendre un neuroleptique pour stabiliser sa personnalité, que ses propos et ses idees sont confuent et flous…et pourtant…elle n en a pas tenue compte. Les travailleuses sociales, censées etre psychologues, neutres et defendrent les enfants, ce sont laissées embobiner par Mr…les roles sont inversés, je suis la mechante manipulatrice, les enfants sont victimes d un sap et le pauvre papa est la victime…elles prennent les enfants separement et leur bourre le crane contre moi…elles laissent les plus jeunes seuls avec le pere (alors que leur presence est obligatoire pendant toute la visite), resultat : pendant que le papa etait seul avec les 3 plus jeunes, il s en ai pris a mon fils de 10 ans car celui ci lui tenait tete et ma petite de 7 ans et demi en a profité pour sortir des locaux du point rencontre et s est retrouvée seule avec un autre petit garçon sur le parking ouvert qui donne sur une avenue tres frequentée, elle s est egalement fait voler sa DS (console de jeux) et personne n a ete capable de dire ce qui s etait passé..et pour cause ! Personne n etait present ! J ai demandé au point rencontre d aretter de prendre parti contre moi en faveur du pere, qu elles se devaient d etre impartiales et de proteger les enfants. Resultat, elles n ont pas du tout apprecié et ont fait un rapport contre moi qu elles ont envoyé au jaf…aujourd hui, je suis obligée de me mettre hors la loi et de ne pas presenter les enfants aux visites, risquant ainsi de me retrouver en prison…le pere en profite bien sur pour porter plainte a chaques fois…j ai egalement porté plainte pour vol et mise en peril d enfants…la reponse du parquet : les visites doivent reprendre, la securité des enfants est assurée par le point rencontre…je ne cederais pas ! J alerterais les medias, ferais une greve de la faim si necessaire, poursuivrais l etat pour non assistance a personnes en danger! Mais je protegerais mes enfants coute que coute ! Et je refuse que ce PN dirige nos vies et nous detruise comme bon lui semble ! Si chacun de nous agit pour se faire entendre, ils seront bien obligés de prendre enfin les mesures necessaires pour proteger les victimes de PN. Alors, non ! Ne baissez pas les bras ! Battez vous ! Faites vous entendre ! Plus nous seront nombreux, plus nous feront de bruit face a cette justice et cette société sourdes aux cris de detresse des victimes de PN et plus nous auront de chances de barrer la route des PN. Courage a tous ;0)

One comment

  1. Tu ne baisseras pas les bras, tes enfants te le rappelons toujours , tu sais que tu es forte, la justice sera rendue par tes enfants; je comprends hélas cette colère, tes sentiments mais je sais que tu es la victime patience apprend à apprivoiser cette douleur t’as pas le choix mais surtout ne l’oublie si ce n’est pas pour toi alors pour les autres pas bon courage à toi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s