UN COMMENTAIRE PAR UN PARENT VICTIME DU SAP

« Le plaisir malsain d’un parent manipulateur et aigri pousse la chair de sa chair à la régression, perturbant ses repères affectifs, détruisant sa relation à l’autre et sa volonté à grandir. Annihilant sa liberté, il procède par abus de position relationnelle. Le processus de reconstruction psychique de l’enfant – s’il est entamé un jour – sera douloureux et reposera sur la fratrie ainsi que la dignité de l’autre parent si celui-ci est assez courageux. Car lutter contre un SAP est une épreuve lourde et sourde pour le parent qui a conscience de ce drame. »

 

61359_137031669784485_828187380_n