L’ENFANT À PROTEGER

arton212

Les violences conjugales au sein du couple façonne les réactions au présent de l’enfant et futur de l’adulte en devenir. L’enfant doit être informé qu’il n’est en rien responsable de ce qui se passe entre ses parents. Il doit être rassuré aussi sur l’amour qui lui est porté par ses deux parents. Les victimes restent souvent pour protéger leurs enfants, mais elles peuvent quitter le domicile conjugal avec leurs enfants si nécessaire (faire une main-courante au commissariat).

Ne croyez pas que vous avez le temps et que c’est seulement lorsque l’enfant pose des questions qu’il prend conscience de la violence existant entre les parents, c’est dès le commencement qu’il sait, subit et est victimisé à son tour.
Les études anglo-saxonnes montrent que dans 60 % des cas la personne violente s’en prend aussi aux enfants présents au domicile conjugal. La violence indirecte risque fort de devenir directe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s